Bonaire inoubliable!, Gabriella Cleuren, 2020

Bonaire inoubliable!

Gabriella Cleuren

2020

Pendant 4 ans j'ai vécu sur l'île de Bonaire, une partie des Îles sous le vent, appartenant aux Pays-Bas caribéens. Inoubliable!

Les plages de corail, la mer et l'espace étaient d'une beauté particulière: la coloration d'une beauté à couper le souffle.

Les espaces solitaires, le silence comme sur une autre planète, isolés, solitaires, seuls avec la nature de l'émeraude: l'eau, ou d'un bleu profond, aussi inquiétant que les cieux souvent menaçants. La réserve de Washington Slagbaai, en particulier, semblait d'un autre monde, avec des plaines désertiques pleines de cactus et des espaces désolés menant à la mer avec des rayures rouge corail et des espaces ouverts vides le long du bord de la mer, parfois pleins de formations rocheuses déchiquetées jetées dans la mer comme jetées par un cyclope. Un seul arbre, une bizarrerie, un corail blanc cassé bordait la mer. Le silence et la désolation étaient audibles.

Parfois une formation rocheuse avec à l'intérieur d'anciennes inscriptions et des dessins d'animaux à Sienne, témoignages d'un passé lointain d'Indiens mangeurs d'hommes, les Karawaks. Les aquarelles montrent les tuyaux de corail rouge avec des piscines bleu clair et une végétation jaune parmi les sous-bois arides. Si solitaire, si brillant, si beau en couleur, la base de mon utilisation ultérieure de la couleur. Cela a été intériorisé avec moi. Tous mes travaux ultérieurs commencent sur ce colorite bleu-vert, semblable au mien.

Gabriella Cleuren 27.09.2020

Back to Publications